Occitanie

Palau de Cerdagne : Le Collectif Alternatives aux Pesticides 66 a mis en place des actions de plantations d’arbres et de haies mélangeant arbres de hauts jet, arbres fruitiers et haies composites. 120 arbres et arbustes ont ainsi été plantés. Au printemps 2021, la commune de Saint-Hippolyte rejoindra le mouvement en accord avec la municipalité, et le jardin partagé de Le Soler a également fait appel au collectif pour la plantation d’arbres fruitiers.

Montpellier : Jusque mars 2021, les Semeurs de Jardins mènent à bien leur projet « Incroyables Bosquets Fruitiers » en plantant des bosquets fruitiers sur l’espace public urbain grâce au financement de la Région. La ville n’en est par ailleurs pas à son coup d’essai. Ayant fait le choix de coopérer avec des associations plutôt que de passer en régie, elle met l’accent sur la recherche (observation de l’adaptation des espèces au changement climatique), la sauvegarde et le développement de « graines de pays », et encadre les actions d’éducation à l’environnement et de redécouverte des fruits oubliés dans ses trois vergers patrimoniaux.

Toulouse : La mairie de Toulouse prévoit la plantation de 100 000 arbres d’ici à 2030 dont des fruitiers. Actuellement, elle s’est lancée dans l’identification des sites les plus appropriés.