Communes à croquer

En 1980, Bernard Moitessier, grand navigateur et écrivain, proposait à tous les maires de France de planter des arbres fruitiers dans leurs communes. « Ces arbres fruitiers qui appartiendraient à nous tous (y compris aux oiseaux et aux abeilles) pourraient devenir, en grandissant, une œuvre généreuse et simple, qui aiderait à unir les hommes » écrivait-il dans la lettre qu’il leur adressait.

40 ans plus tard, il était temps que cette belle idée retrouve une seconde jeunesse. En 2020, comme en 1980, une lettre sera adressée à tous les maires de France pour leur proposer de planter des arbres fruitiers dans nos espaces publics, pour que l’arbre nourricier, qui appartient à tous et dont tous nous sommes responsables, regagne nos centres-bourgs et nos centres-villes, et peu à peu notre imaginaire collectif.

Cette initiative vise à semer des graines partout où elles n’auraient pas encore fructifiées. Mais les graines ont besoin d’un terreau fertile où s’épanouir, et cette idée aura besoin de la participation de chacun, dans sa commune, pour se réaliser. Alors qui que vous soyez, citoyen, maire, groupement de citoyens, association… n’hésitez pas à apporter votre feuille à la canopée !

Quant à ce site, il se veut une boîte à outils à destination de quiconque souhaite ramener dans ces espaces de vie communs, du comestible, soit de la vie, et de l’arboré, qui crée les conditions chaleureuses de la vie en commun. Une boîte à outils pour permettre à chaque commune, quelque soit sa taille ou ses fonds, de planter des arbres fruitiers si elle le souhaite. Et à chacun d’entre vous de veiller à ce que la graine porte ses fruits !


Une histoire d’amour

Si en 1980, l’idée de Bernard Moitessier de planter des arbres fruitiers dans les espaces publiques semblait aussi folle que celle de ne pas passer la ligne d’arrivée après son tour du monde mais de continuer aussi loin que son bateau le porterait, quarante ans plus tard, c’est au contraire une idée qui a fait son chemin.

Mais alors que la plantation d’arbres fait de plus en plus l’unanimité, en particulier pour lutter contre le réchauffement climatique, on tend à voir dans la reforestation une nécessité, une obligation vitale, bref, rien de très marrant. Les compensations carbone viennent calculer le nombre d’arbres qu’il faudrait planter, et quelles espèces seront les plus rapides à répondre à cette nécessité. Avec tout cela, on en arriverait presque à oublier que les arbres sont beaux, et que les fruits sont savoureux…

En 1980, lorsque Bernard Moitessier lance son appel aux maires de France, il a déjà conscience de tous les bienfaits des arbres, en ayant lui même planté de nombreux pour se garantir un peu d’ombre et un sol riche où cultiver ses légumes. Pourtant, ce n’est pas de cela qu’il nous parle, mais de la vision enchanteresse d’un pays parsemé d’arbres fruitiers.

Pourquoi ne pas prendre les choses à l’envers? Ou serait-ce l’endroit? Et si l’on plantait les arbres que l’on trouve les plus beaux, et dont on aime le plus les fruits? Tous les arbres absorbent du carbone au bout d’un certain temps, mais seuls les arbres que l’on chérit durent.

Ce site part de l’idée que l’on peut planter des arbres par plaisir: pour pouvoir se promener sous un feuillage tout vert, marcher sur un tapis de fleurs juste tombées, tendre le bras pour attraper son goûter, se repaître des formes emmêlées des branches en hiver, construire des cabanes et tout autre petit bonheur que vous inspirent les arbres. C’est aussi la conviction qu’il n’y a pas de meilleure façon de protéger les forêts que d’aimer leurs habitants, et on ne force pas l’amour.

Finalement, l’objectif est bien plus de multiplier les coups de foudre que de multiplier les plantations, car enfin, ne dit-on pas que quand l’on aime on ne compte pas? Alors n’hésitez pas à tomber amoureux et à planter à la mesure de cet amour!


À propos du label

Comment devient-on une Commune à croquer?

En plantant des arbres fruitiers dont les fruits seront accessibles à tous, tout simplement!

Votre commune a déjà de nombreux arbres fruitiers qui régalent ses habitants, les personnes de passage, et les animaux et insectes des environs? Alors vous êtes déjà une commune à croquer!

N’hésitez pas à nous dire tout ce que vous faites déjà grâce au formulaire ci-dessous, et nous ajouterons votre commune à la liste des Communes à croquer!


Contact

DITES…

Vous souhaitez participer à ce beau projet ?

Vous voulez planter des arbres fruitiers dans votre commune ?

Vous avez un projet de plantation ?

Vous aimeriez apporter votre expertise à des mairies prêtes à devenir à croquer ?

Contactez-nous via le formulaire ci-contre !

Envoyez-moi un message